Axe Aménagement urbain : Ensemble pour un développement juste, équitable  et solidaire du Grand Plateau

La Corporation de développement communautaire Action Solidarité Grand Plateau (CDC ASGP) est un témoin important des transformations continues du Plateau Mont-Royal tant pour les effets positifs que négatifs de ces changements sur les habitants et le territoire de l’arrondissement. En ce sens la CDC-AGP a pour objectif de mieux s’outiller pour développer, avec l’ensemble de ses membres, mais également avec divers acteurs sur le territoire du Plateau Mont-Royal, une vision de développement à long terme, partagée, intégrée et qui cadre avec les priorités des quartiers. Par ailleurs, cette vision doit avoir à coeur la notion de milieux de vie complets, dynamiques, inclusifs et solidaires et doit refléter l’identité des quartiers ainsi que permettre à tous ceux qui font le choix d’habiter sur le territoire de trouver leur place.

Ensemble nous cherchons à poser un regard global sur le Grand Plateau en tenant compte d’un ensemble de thématique relatives à l’aménagement urbain, dans son sens le plus large, en mettant en relation différents enjeux : habitation; circulation; transports; services de proximité; espaces verts; notion de milieux de vie; sécurité; développement économique; développement social; zones de transition; arts et culture; avenir des paroisses, des terrains publics et parapublics, etc.

Les priorités identifiées en matière d’aménagement urbain :                                                                             Cartes des sites identifiés

  • l’accès à des logements adaptés aux besoins et aux moyens des ménages ainsi qu’à la proximité des services
  • des artères commerciales et des noyaux urbains locaux diversifiés qui desservent les résidents des quartiers
  • des quartiers verts et sécuritaires ou il fait bon de se divertir, se déplacer à pied comme à vélo
  • des zones d’emplois consolidées qui misent sur l’embauche locale
  • des terrains sous-utilisés qui permettent le développement de projets à vocation sociale
  • des barrières ferroviaires franchissables
  • des sites à caractère patrimonial qui conservent leurs caractéristiques remarquables et qui continueront de desservir la collectivité après leur conversion

Axe Habitation : Pour l’accès à des logements adaptés aux besoins et aux moyens des ménages du Grand Plateau

Considéré autrefois comme majoritairement populaire et ouvrier, le territoire du Grand Plateau est devenu, au fil des ans, une terre d’accueil non seulement pour de multiples artistes et artisans mais aussi pour des ménages aux revenus supérieurs. En effet, la valeur patrimoniale du parc de logement, la situation géographique centrale de l’arrondissement, une certaine valorisation culturelle et la diversité des services présents rendent les quartiers de Saint-Louis, Mile-End, Plateau Mont-Royal, Plateau Est et Milton-Parc particulièrement attirants pour des populations plus aisées. C’est un processus de transformation que plusieurs désignent sous le terme de gentrification.

Le manque de place en logement social est l’un des soucis majeurs pour plusieurs groupes œuvrant sur le territoire du Grand Plateau, qui travaillent d’arrache-pied, en collaboration avec les arrondissements, dans le but d’offrir à la population de meilleures perspectives en matière de logement locatif abordable.

Voici un résumé des problèmes actuels :

  • Un taux d’inoccupation des logements très bas;
  • Le coût très élevé des loyers;
  • Une augmentation constante des évaluations foncières depuis 1995;
  • La place prépondérante prise par les condominiums dans la construction de nouveaux immeubles, au détriment du logement locatif; Depuis les années 90, de nombreuses conversions d’immeubles locatifs en condos ont eu lieu dans le Grand Plateau. À partir de 2001, le Grand Plateau abritait la plus forte concentration d’unités de condominiums de Montréal
  • Un déficit en termes de développement du logement social dans le territoire.

De l’ensemble de ces constats sur la situation du logement et de l’habitation dans le Grand Plateau, il se dégage un certain nombre d’actions nécessaires.

  • Protection du parc de logements locatifs
  • Accroissement du parc de logements locatifs
  • Mesures de soutien aux locataires dans le besoin
  • Accroissement du nombre de logements sociaux

 

La nécessité de développer le secteur du logement social dans l’arrondissement en vue de répondre aux besoins et aux demandes du milieu, suppose alors une volonté politique pour mettre sur pied de nouveaux projets. Elle suppose aussi la présence, sur le territoire, de terrains vacants et de sites ou d’immeubles recyclables en résidentiel pour accueillir ces nouveaux projets. Or, avec le nouveau Plan d’urbanisme de la Ville de Montréal, des secteurs situés dans le Mile-End et à l’est du Plateau changeront de fonction pour devenir des zones mixtes, résidentielles et commerciales. Il y a là un enjeu important pour faire en sorte que ces terrains ainsi recyclés puissent abriter de nouvelles unités de logement social. Ce ne sont cependant pas les seuls sites susceptibles d’être développés en ce sens.

Le Plateau-Est

La Corporation de développement communautaire Action Solidarité Grand Plateau (CDC-ASGP) est particulièrement préoccupée par la présence plus marquée du phénomène de la pauvreté et les problématiques qui y sont rattachées dans le secteur du Plateau Est. Cette zone a un fort potentiel de redéveloppement, notamment, par son secteur industriel et sa proximité à la voie ferrée.

En considérant les impacts de l’embourgeoisement de l’Ouest du Plateau sur les ménages et les commerçants tant dans l’ouest que dans l’est, la CDC-ASGP met en évidence l’importance d’agir en amont des grands projets de développement afin de développer de façon juste, équitable et solidaire l’ensemble du Plateau-Est.

Le Plateau-Est regards des résidents des intervenants, des acteurs clés du quartier sur son identité et son développement

Les besoins identifiés lors de consultations : 

Le Plateau Est, regard des résidents, des intervenants et des acteurs clés du quartier sur son identité et son développement à venir (2009)

  • Besoins de faciliter les déplacements actifs et collectifs
  • Besoins de sécuriser et animer le secteur industriel
  • Besoins de créer des espaces culturels et communautaires
  • Besoins d’améliorer la cohabitation avec les voitures et les camions
  • Besoins de services sociaux et communautaires
  • Besoins d’un développement commercial adapté aux besoins des résidents
  • Besoins de logements sociaux et abordables

L’Hôtel-Dieu et l’Institut thoracique de Montréal

Suite aux différentes annonces du déménagement des fonctions hospitalières de l’Hôtel-Dieu et de l’Institut thoracique, les acteurs du milieu social et communautaire du Plateau-Mont-Royal se sont mobilisés dès 2013 afin de proposer une vision rassembleuse du redéveloppement de ces deux sites.

L’implantation des immeubles au coeur des milieux de vie, le caractère patrimonial des sites et l’ampleur des besoins identités par la communauté sont autant de raisons de proposer une vision de développement en partenariat avec cette communauté, avec comme objectif de conserver les propriétés dans le domaine public et d’éviter leur vente au plus offrant. Les acteurs mobilisés autour de l’ambitieux projet de Communauté Saint-Urbain croient en la valeur de la démarche et sont prêts à investir les énergies nécessaires à la réalisation d’un projet multidimentionnel, créatif et exemplaire.

La déclaration de la CDC-ASGP sur l’Avenir de l’Hôtel-Dieu  Position-ASGP-requalification-H-D_final-fev2014 1

Suite à une assemblée de fondation en 2016, la Communauté Saint-Urbain (OSBL) agit désormais en tant qu’entité indépendante de la CDC-ASGP pour continuer à promouvoir une vision de développement durable du site qui s’appuie sur le principe de mixité sociale.