Fête des familles au parc LaurierLes parcs sont des lieux incontournables pour les familles du quartier. Ces endroits prisés par les enfants présentent cependant un certain nombre de problèmes, notamment quant à la sécurité des tout petits. Afin de sensibiliser les éluEs à cet enjeu, la table de concertation Autour des familles Grand Plateau déposait, ce 2 juin, une pétition réclamant différentes mesures à l’arrondissement afin d’améliorer la situation.

Défendre les enjeux et besoins des familles du quartier

Fondée en 2007, la table de concertation Autour des familles Grand Plateau regroupe des organismes communautaires, des CPE et institutions œuvrant auprès des familles. Les membres se réunissent périodiquement afin de discuter des problématiques et besoins des familles du quartier et portent des revendications en ce sens sur la place publique et auprès des éluEs.

Autour des familles a ainsi organisé, de pair avec la table Alliance 3e Âge, une assemblée citoyenne en matinée afin de permettre aux jeunes familles et aux aînéEs de rencontrer le maire de l’arrondissement, Luc Ferrandez, afin de discuter des enjeux les touchant directement. Pour Lise Fontaine, membre déléguée de Maison d’Aurore à Autour des familles, ces assemblées ont donné un élan pour poursuivre l’action de revendication auprès des éluEs : « Plus on fait d’actions comme celle-là, plus on est visible auprès des éluEs, c’est important. Sans que ce ne soit fait de façon partisane, il y a des choses qui relèvent du politique, par exemple la sécurité ou le déneigement, et c’est aussi important de faire valoir qu’il y a des poches de pauvreté sur le Plateau et qu’on a besoin de support ».

Depuis quelques années, Autour des familles organise, lors de la Semaine québécoise des familles, une fête pour regrouper les familles du quartier, leur faire connaître les différentes ressources dont elles disposent et aussi recueillir leurs préoccupations. Intégrer les parents du quartier de façon plus active au processus de concertation constitue d’ailleurs un enjeu important pour Autour des familles. Certes, la mobilisation peut s’avérer ardue et prendre du temps, mais elle est en même temps essentielle à la vie démocratique du quartier.

La sécurité des parcs du Plateau

À cet égard, Autour des familles a mené un sondage auprès des plusieurs parents afin d’obtenir le portrait de leurs besoins. Ceux-ci ont d’abord évoqué la sécurité des piétons et cyclistes, mise à mal par la circulation automobile dense et rapide sur certaines rues, l’aménagement déficient de certaines intersections, les pistes cyclables trop peu nombreuses et trop achalandées ainsi que les passages piétonniers mal aménagés et peu respectés par les cyclistes et automobilistes. Les parents ont également parlé des services de l’arrondissement, dont plusieurs ont été coupés ou restreint à cause de coupes budgétaires, ce qui en limite l’accès. Les problèmes liés au logement ont également été soulevés, notamment le faible nombre de grands logements avec trois chambres, de même que l’accès difficile à la propriété et au logement social (HLM et coops).

La question des parcs constitue, quant à elle, un enjeu qui fait l’objet d’une attention particulière cette année. Devant les problèmes d’aménagement (points d’eau et toilettes, par exemple) de certains parcs, de l’entretien de certains autres (insalubrité, présence de seringues, condoms et verre), de la difficile cohabitation avec les chiens se promenant librement dans les zones réservées aux enfants et du manque de sécurité de certaines de ces zones, Autour des familles fait circuler une pétition afin de recueillir le maximum d’appuis auprès des parents et citoyenNEs du quartier. Cette pétition sera déposée au conseil d’arrondissement, ce 2 juin, afin d’enjoindre les éluEs du quartier à améliorer cette situation.

Par ce geste, Autour des familles continue donc son travail de mobilisation de la voix des familles du quartier et de représentation auprès des instances publiques afin de conserver et d’améliorer la qualité de vie sur le Plateau. Les familles constituent un apport important à cette vie communautaire et l’on ne peut que souhaiter que leur voix soit prise en compte par les éluEs du quartier.