organismes subventionnésÀ une époque où l’on ne parle que de coupes budgétaires et d’austérité, particulièrement en ce qui concerne les services sociaux, il est rafraîchissant de voir une administration passer plutôt en mode investissement. C’est ce qu’a fait l’arrondissement du Plateau Mont-Royal qui, en épargnant à différents chapitres – dont le déneigement –, a trouvé les fonds nécessaires pour doubler l’enveloppe allouée par la Ville-centre (125 0000$) pour soutenir les initiatives communautaires du quartier.

En cette matinée ensoleillée, près d’une vingtaine d’organismes communautaires du quartier étaient réunis à l’Espace La Fontaine pour recevoir, des mains du maire Luc Ferrandez, un chèque visant à soutenir leur initiative. Comme l’indiquait le maire en présentation :

La lutte à la pauvreté : c’est ambitieux. Or, dans les faits, on se rend compte qu’il s’agit plutôt d’un travail d’accompagnement qui (…) donne l’impression qu’on n’avance pas. C’est une question de persévérance, de résilience et de présence. Il faut qu’on se regroupe une fois de temps en temps entre nous pour montrer à quel point nous sommes nombreux à avoir les mêmes valeurs. Regardons l’impact cumulatif que nous faisons.

À entendre défiler les projets présentés par les groupes communautaires, nul doute que l’impact global de ceux-ci est non-négligeable pour les populations défavorisées du quartier. De l’aide alimentaire de première ligne au verdissement urbain en passant par l’insertion sociale des jeunes marginalisés, ces projets témoignent tous d’un souci de solidarité sociale et d’enrichissement du tissu communautaire du quartier. L’intervention de Linda Hachey, directrice de la Mission communautaire Mile-End, illustre cette implication à la perfection, de même que l’importance du soutien financier de l’arrondissement :

La Mission communautaire Mile-End travaille avec les gens vraiment défavorisés du quartier Mile-End, des personnes qui ont des problèmes de santé mentale, de toxicomanie, des personnes sans-abris, les personnes âgées très isolées et vulnérables. Avec cette subvention, on a pu commencer un programme il y a trois ans, le programme « Manger Santé », grâce auquel on offre cinq repas sains et gratuits chaque semaine à notre clientèle. Une grande partie de ce programme touche au développement du leadership chez nos membres ainsi que la création d’un sentiment d’appartenance communautaire. C’est très important pour nous. On a un très bon groupe d’environ 10 membres qui participent à la préparation des repas et font la réception et la distribution de la nourriture de Moisson Montréal à chaque semaine pour notre banque alimentaire. L’année passée, nous avons servi 6 600 repas gratuits et, chaque semaine, on donne plus de 200 sacs de nourriture aux gens du Mile-End. Beaucoup de personnes pensent qu’il n’y a pas de pauvreté dans ce quartier, mais ce n’est pas vrai, il y en a beaucoup et cette subvention nous aide beaucoup, merci.

Les groupes soutenus

  • Les Accordailles : repas à prix modiques offerts aux aînés les fins de semaine, pour compléter l’offre de services de différents organismes qui se concentre majoritairement du lundi au vendredi.
  • Carrefour Les Petits Soleils : ouverture d’un local où les jeunes familles pourront dîner après les activités
  • Action solidarité Grand Plateau : pérennisation de l’épicerie solidaire
  • Centre des femmes du Plateau : activités de sécurité urbaine dans différentes habitations à loyer modique (HML)
  • Association des catholiques portugais de Montréal : construction de bacs à fleurs, repas communautaires et cours de gymnastique et de natation
  • Cuisines collectives du Grand Plateau : activités culinaires adaptées aux clientèles des HLM
  • Dîners Saint-Louis : programme de réinsertion pour jeunes adultes marginalisés
  • Exeko : IdAction, un projet d’analyse sociale et de participation citoyenne
  • Groupe information travail: programme de réinsertion pour jeunes adultes marginalisés
  • Maison d’Aurore : activité de jardinage communautaire
  • Maison des jeunes du Plateau : coopérative jeunesse de services
  • Mission communautaire Mile-End : projet Manger santé, cinq repas santé par semaine offerts à la clientèle de l’organisme
  • Petite maison de la miséricorde : Beaux jeudis de Rosalie, qui consiste en une programmation d’activités estivale
  • Pied carré : mise en place d’un comité de mobilisation pour faire le suivi sur l’aménagement des nouveaux ateliers d’artistes
  • Plein milieu : programme de réinsertion et de médiation pour jeunes adultes marginalisés
  • Santropol roulant : agriculture urbaine et création de paniers de légumes abordables
  • Sentier urbain : projet de verdissement social
  • YMCA du Parc : Aînés en action, un cours de conditionnement physique dans les HLM et zone nomade, camps de jours pour les jeunes

 * Cette liste provient de l’article « Éradiquer la pauvreté » publié dans le journal Le Plateau, le 10 mai 2013.

Marc Ouimet
Pour la Corporation de développement communautaire Action Solidarité Grand Plateau (CDC-ASGP)